GAAMAC IV reporté à 2021

19 mai 2020
Après un examen approfondi, le groupe de pilotage de GAAMAC a décidé de reporter la quatrième conférence internationale de GAAMAC à 2021 en raison de la pandémie de COVID-19.

Cette décision a été prise afin de minimiser les risques et de garantir la santé et le bien-être de toutes les personnes concernées. L’incertitude liée aux interdictions de voyager et aux mesures d’éloignement social fait qu’il est difficile pour GAAMAC d’assurer le haut niveau de participation des personnes du monde entier et la qualité d’une participation significative qui sont au cœur de ses conférences internationales.

GAAMAC IV devait initialement se tenir du 17 au 19 novembre 2020 à La Haye, aux Pays-Bas. De nouvelles dates pour la réunion mondiale reprogrammée en 2021 seront annoncées en temps utile.

La reprogrammation permettra de disposer de plus de temps pour préparer GAAMAC IV en collaboration avec les partenaires et les parties prenantes. Nous travaillons déjà sur d’autres moyens d’engager et de réunir virtuellement la communauté de prévention des atrocités en 2020 et nous nous réjouissons de partager plus d’informations à ce sujet dans un avenir proche.

Veuillez continuer de visiter notre site web et les médias sociaux pour les dernières mises à jour.

 

Assurez-vous de ne jamais manquer les nouveautés de GAAMAC! Inscrivez-vous à notre newsletter bimestrielle pour recevoir nos actualités directement dans votre boîte email.

Contenu associé

GAAMAC accueille un événement parallèle sur les femmes, la paix et la sécurité à New York

GAAMAC accueille un événement parallèle sur les femmes, la paix et la sécurité à New York

Le 26 octobre 2022, GAAMAC a soutenu un panel sur le pouvoir symbolique de la justice pour prévenir la violence contre les femmes dans les conflits. Venant de Colombie et du Guatemala, deux des partenaires de GAAMAC ont examiné comment la recherche de la justice pour les violences sexuelles et sexistes liées aux conflits (CRSGBV) a eu un impact sur le système juridique, la société et l’autonomisation des femmes dans ces pays.