Le conflit en Ukraine accroit les risques d’atrocités de masse

3 mars 2022

Ces derniers jours, GAAMAC a suivi avec beaucoup d'inquiétude les événements qui se déroulent en Ukraine. En tant que communauté engagée dans la prévention des atrocités de masse, elle est parfaitement consciente du fait que les conflits augmentent les risques et peuvent être propices à la commission potentielle d'atrocités - ainsi qu'à d'autres violations flagrantes des droits de l'homme et du droit humanitaire international.

La situation en Ukraine illustre la nécessité pour tous les États, où qu’ils soient, de se doter de mécanismes nationaux de prévention des atrocités, afin de s’assurer qu’ils restent résistants même dans des circonstances instables.

De nombreux membres de la communauté GAAMAC ont exprimé leur inquiétude et mis en garde contre le lien entre les conflits et les atrocités de masse. Vous trouverez ci-dessous une sélection non exhaustive de déclarations, classées par ordre de publication. Toutes ne sont pas disponibles en français.

La situation évolue rapidement et nous encourageons les lecteurs à visiter les sites web des partenaires et des membres, et à rester connectés aux canaux sociaux de GAAMAC, pour les dernières mises à jour.

Assurez-vous de ne jamais manquer les nouveautés de GAAMAC! Inscrivez-vous à notre newsletter bimestrielle pour recevoir nos actualités directement dans votre boîte email.

Contenu associé

GAAMAC rencontre un groupe de jeunes pour les sensibiliser au lien entre les ODD et la prévention des atrocités

GAAMAC rencontre un groupe de jeunes pour les sensibiliser au lien entre les ODD et la prévention des atrocités

Le 22 avril 2024, GAAMAC a organisé une réunion d’information dans le cadre de l’initiative “Act for Tomorrow” menée par l’AIESEC, une ONG gérée par des jeunes qui offre une plateforme à une communauté de jeunes. Au cours de cet événement, le travail et la mission de GAAMAC et la manière dont ils promeuvent les ODD ont été présentés à 11 étudiants basés à Genève.