La désinformation par les médias sociaux et la prévention de l’instabilité politique et des atrocités de masse

1 septembre 2022
Le Stimson Center a publié une note d'information soulignant les profonds défis auxquels sont confrontés les acteurs de la prévention des atrocités en raison de la quantité, de la vitesse et de la sophistication croissante de la désinformation en ligne.

L’impact énorme des médias sociaux est indéniable. Facebook voit environ 300 millions de nouvelles photos téléchargées chaque jour, tandis que six mille Tweets sont envoyés chaque seconde. (…) Ces plates-formes ont également été utilisées pour promouvoir l’instabilité, fournir des plateformes pour la propagation de conflits politiques et appeler à la violence.

Les chercheurs estiment que des campagnes de désinformation organisées sur les médias sociaux ont été menées dans au moins 81 pays, une tendance qui continue de s’accentuer chaque année, avec un nombre considérable d’efforts de manipulation soutenus par des États et des sociétés privées.

Un document d’orientation politique du Stimson Center s’appuie sur diverses sources pour étudier les modèles contemporains de désinformation sur les médias sociaux et formuler des recommandations à l’intention de multiples parties prenantes. Il soutient que la communauté de prévention de l’instabilité et des atrocités doit intégrer les questions émergentes liées à la désinformation sur les médias sociaux, et nous fournissons des recommandations pour ce faire.

La communauté de la prévention est confrontée à une vérité simple mais inquiétante : la désinformation peut rapidement se déplacer d’un sujet à l’autre, mais il suffit de quelques récits pour que la confiance dans les faits et les preuves s’érode.

Cet article a été publié pour la première fois sur le site du Stimson Center. Lisez l’article complet ici.

Assurez-vous de ne jamais manquer les nouveautés de GAAMAC! Inscrivez-vous à notre newsletter bimestrielle pour recevoir nos actualités directement dans votre boîte email.

Contenu associé

Communiqué de presse : Atelier de formation sur l’établissement et la gestion des mécanismes nationaux de prévention des atrocités de masse

Communiqué de presse : Atelier de formation sur l’établissement et la gestion des mécanismes nationaux de prévention des atrocités de masse

Geneva/Accra, 12 Juillet 2022 – pour une diffusion immédiate. D’éminentes personnes ressources du Centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix (KAIPTC), en partenariat avec le Conseil national pour la paix du Ghana, formeront vingt-cinq agents du gouvernement et de la société civile à la prévention des atrocités de masse. La formation, organisée avec le soutien de l’Action mondiale contre les atrocités de masse (GAAMAC), aura lieu à Accra du 12 au 14 juillet 2022.