Pour les États, par les États

“Chaque État a la responsabilité de protéger ses populations du génocide, des crimes de guerre, du nettoyage ethnique et des crimes contre l’humanité.”

Document de synthèse du Sommet mondial de 2005

Aujourd’hui, la communauté internationale peut s’appuyer sur un large éventail de traités et de normes pour s’attaquer aux causes profondes des atrocités et empêcher qu’elles ne se reproduisent, comme les conventions de Genève et les principaux instruments internationaux relatifs aux droits de l’homme, la convention pour la prévention du génocide, le statut de Rome de la Cour pénale internationale, la responsabilité de protéger, le programme de protection des civils, le programme relatif aux femmes, à la paix et à la sécurité, et les principes contre l’impunité, qui ont établi de nouvelles normes pour construire un système multilatéral plus inclusif et plus légitime pour s’attaquer aux atrocités.

Malheureusement, il existe un fossé entre l’élaboration de ces normes et standards et leur mise en œuvre. À ce jour, une minorité d’États est dotée de mécanismes adéquats et permanents pour prévenir les atrocités.

GAAMAC estime qu’aucun pays n’est à l’abri des atrocités, et que chaque État est donc également responsable d’agir pour prévenir les atrocités, non seulement au niveau national, mais aussi au niveau régional et international.

Que fait GAAMAC?

GAAMAC supports States wishing to implement or improve their national prevention mechanisms and policies.

Through its Regional Initiatives and Working Groups, it facilitates peer-to-peer dialogue and the cross-fertilization of good practices. It also gives a platform for civil society organizations and academia to lean in and consolidate national prevention efforts.

GAAMAC supports the training of domestic actors on atrocity prevention. It publishes research papers, manuals and training guides to implement and manage atrocity prevention mechanisms.

Rejoignez GAAMAC!

Tout État, organisation non gouvernementale et institution académique impliqué dans la prévention des atrocités peut devenir un partenaire de GAAMAC.

Contenu associé

Conférences internationales

Comment travaillons-nous ?

Rejoindre GAAMAC