La honteuse résurgence de la violence et des boucs emissaires en temps de crise

13 mai 2020
La lutte contre la vague croissante de haine, de discours de haine et de violence anti-Roms associée aux réponses à la pandémie est une priorité européenne urgente, avertissent Margareta Matache, Jacqueline Bhabha et le Dr Jennifer Leaning, membre du groupe de pilotage du GAAMAC.

Si l’on n’y prend pas garde, le risque d’atrocités et de crimes haineux contre les Roms sera aggravé.

Lisez l’article completretraçant l’histoire de la persécution des Roms en Europe et comment COVID-19 est la dernière crise sociale et économique à déclencher des attaques sanctionnées par la communauté contre les individus et les communautés roms.

La police intensifie le contrôle dans un quartier de Gérone, en Espagne, où vivent de nombreux Roms, avril 2020.
SOPA Images/PA. Tous droits réservés.

Assurez-vous de ne jamais manquer les nouveautés de GAAMAC! Inscrivez-vous à notre newsletter bimestrielle pour recevoir nos actualités directement dans votre boîte email.

Contenu associé

GAAMAC accueille un événement parallèle sur les femmes, la paix et la sécurité à New York

GAAMAC accueille un événement parallèle sur les femmes, la paix et la sécurité à New York

Le 26 octobre 2022, GAAMAC a soutenu un panel sur le pouvoir symbolique de la justice pour prévenir la violence contre les femmes dans les conflits. Venant de Colombie et du Guatemala, deux des partenaires de GAAMAC ont examiné comment la recherche de la justice pour les violences sexuelles et sexistes liées aux conflits (CRSGBV) a eu un impact sur le système juridique, la société et l’autonomisation des femmes dans ces pays.