Les partenaires de GAAMAC sélectionnés pour le programme des jeunes activistes

29 juin 2022
Trois membres de la communauté GAAMAC participeront au programme de formation "Centering Young Activist Voices in Atrocity Prevention", dirigé par un autre partenaire de GAAMAC, la Coalition internationale des sites de conscience.

A representative of the Bangladeshi NGO Un représentant de l’ONG bangladaise Youth Association for Development (YAD) et deux membres du personnel de la Coordination africaine des droits de l’homme pour les forces armées (CADHA) – deux organisations partenaires de GAAMAC – ont été sélectionnés pour participer à une formation sur la manière de centrer les voix des jeunes dans la prévention des atrocités. La formation est dirigée par l’Initiative mondiale pour la justice, la vérité et la réconciliation (GITR), un programme des Coalitions internationales des sites de conscience, qui est également membre du réseau GAAMAC.

Le GIJTR affirme que son travail dans les pays en conflit et post-conflit “a constamment démontré que les jeunes et les organisations dirigées par des jeunes sont en mesure de jouer un rôle crucial dans les efforts de prévention des atrocités”. Elle a donc lancé un appel aux militants de moins de 35 ans qui font la différence dans leur pays.

Sessions de groupe et projets communautaires individuels

Les 10 participants sélectionnés assisteront à deux formations virtuelles. La première, qui se tiendra en ligne, portera sur les connaissances de base permettant de comprendre la prévention des atrocités dans un cadre de justice transitionnelle et les signes d’alerte précoce qui précèdent souvent les violations massives des droits de l’homme ; la santé mentale et le soutien psychosocial pour les militants qui entrent dans cet espace ; et des sessions de dialogue.

La deuxième formation aura lieu en personne à Bali, en Indonésie. Cette formation développera la première formation et comprendra des sessions sur les techniques de sécurité numérique pour les défenseurs des droits de l’homme, le mentorat par les pairs, le développement des projets communautaires des participants et la discussion sur le développement d’une plateforme virtuelle qui sera alimentée par le contenu créé par les participants.

Ensuite, chaque participant se verra attribuer une enveloppe pour concevoir et mettre en œuvre son projet communautaire d’ici octobre 2022. Lors d’une réunion finale en novembre, les participants partageront les succès, les défis et les leçons tirées des petits projets, et créeront de nouveaux produits de connaissance innovants.

Nous souhaitons bonne chance à tous les participants et attendons avec impatience les projets développés par nos partenaires YAD et CADHA !

Assurez-vous de ne jamais manquer les nouveautés de GAAMAC! Inscrivez-vous à notre newsletter bimestrielle pour recevoir nos actualités directement dans votre boîte email.

Contenu associé

Communiqué de presse : Atelier de formation sur l’établissement et la gestion des mécanismes nationaux de prévention des atrocités de masse

Communiqué de presse : Atelier de formation sur l’établissement et la gestion des mécanismes nationaux de prévention des atrocités de masse

Geneva/Accra, 12 Juillet 2022 – pour une diffusion immédiate. D’éminentes personnes ressources du Centre international Kofi Annan de formation au maintien de la paix (KAIPTC), en partenariat avec le Conseil national pour la paix du Ghana, formeront vingt-cinq agents du gouvernement et de la société civile à la prévention des atrocités de masse. La formation, organisée avec le soutien de l’Action mondiale contre les atrocités de masse (GAAMAC), aura lieu à Accra du 12 au 14 juillet 2022.