Événement sur la perspective gouvernementale pour soutenir les décisions multilatérales par le dialogue

21 février 2024
Le Centre de Budapest pour la prévention des atrocités de masse a organisé un webinaire sur la perspective gouvernementale pour soutenir les décisions multilatérales par le dialogue avec la participation du président de GAAMAC.

Le 1er février 2024, le Centre de Budapest pour la prévention des atrocités de masse a organisé un événement au cours duquel des hauts fonctionnaires de gouvernements et d’organisations de la société civile ont échangé leurs points de vue sur la manière dont le dialogue pourrait soutenir les décisions des organisations multilatérales pour relever durablement les défis mondiaux et répondre aux risques de crimes d’atrocités de masse. À cette occasion, le président de GAAMAC, l’ambassadeur Christian Guillermet-Fernández, a été invité à prononcer le discours principal. Dans ses remarques, le président a présenté GAAMAC comme un exemple de réseaux composés d’États et de la société civile qui peuvent soutenir les efforts multilatéraux en faveur d’un programme de prévention des atrocités direct et permanent.

Ce débat a été suivi d’une table ronde réunissant les orateurs suivants :

  • Kai Aage, diplomate et écrivain norvégien
  • Ljudmila Popovich, directrice générale de l’interculturalisme au ministère des droits de l’homme et des minorités du Monténégro
  • Robert Alagjozovsky, coordinateur national pour l’interculturalisme, la société unique, le développement de la culture et la coopération interministérielle de la République de Macédoine du Nord

Gyorgy Tatar, président du Centre de Budapest pour le dialogue et la prévention des atrocités de masse, a conclu la discussion. Cet événement faisait suite à trois webinaires organisés par le Centre de Budapest en 2023, au cours desquels des praticiens ont échangé des bonnes pratiques sur la manière dont les tendances à la haine peuvent être contrées par le dialogue, sur la manière dont le dialogue peut être utilisé pour régler des conflits en dépit d’énormes divergences de valeurs et de points de vue, et sur les avantages et les inconvénients du dialogue dans l’élaboration des politiques au quotidien et dans les affaires multilatérales. Les participants aux webinaires ont également eu l’occasion d’échanger leurs points de vue sur l’initiative du Centre de Budapest visant à établir une “Alliance pour le dialogue” qui prévoit de promouvoir l’institutionnalisation du dialogue dans les procédures de prise de décision aux niveaux multilatéral et national.

Voir l’enregistrement de l’événement

En savoir plus sur l'”Alliance pour le dialogue”

 

Assurez-vous de ne jamais manquer les nouveautés de GAAMAC! Inscrivez-vous à notre newsletter bimestrielle pour recevoir nos actualités directement dans votre boîte email.

Contenu associé