Les partenaires du Groupe de Travail pour l’Afrique en RDC mettent en place une formation pour lutter contre le discours de haine

27 août 2023
Entre mars et juillet 2023, GAAMAC a soutenu l'organisation d'activités de sensibilisation aux discours de haine et de prévention des atrocités de masse au Nord-Kivu, en RDC. Vous trouverez sur cette page des informations et des contenus multimédias sur chaque activité.

La province du Nord-Kivu, en RDC, est en proie à une crise multiforme depuis deux décennies. La récente résurgence des attaques du M23 a accru la violence et la xénophobie, et la région a connu une augmentation rapide de l’incitation, de la désinformation et des discours de haine.

Afin de minimiser ce phénomène dangereux, le consortium formé par les membres du Groupe de Travail Afrique de GAAMAC, Blessed Aid et la Coalition des Volontaires pour la Paix et le Développement (CVPD) travaille depuis 2022, avec le soutien de GAAMAC, à la mise en place de plusieurs actions de sensibilisation.

Contexte

En décembre 2022, GAAMAC a soutenu l’organisation d’ateliers par les deux ONGs pour lutter contre le discours de haine. Les ateliers ont abouti à la création de six groupes, qui constituent un cadre de réflexion permanent sur les stratégies de lutte contre le discours de haine dans la province de Goma et dans le territoire de Masisi.

Afin d’assurer la continuité du projet et de renforcer son impact sur les communautés desservies, les ONGs partenaires ont mis en œuvre d’autres activités en 2023, notamment des ateliers et des interventions artistiques et culturelles visant à sensibiliser au discours de haine et à prévenir les atrocités de masse. Les activités ont eu lieu entre mars et juillet 2023.

Atelier de sensibilisation pour 50 étudiants à Goma

Le 31 mars 2023, un atelier de sensibilisation a été proposé à 50 étudiants à Goma. L’atelier a été animé par un formateur qui avait lui-même été sensibilisé lors de l’activité précédente menée par les partenaires de mise en œuvre de GAAMAC. Me Sawy Baeni, avocat au barreau de Goma et l’un des membres des clubs anti-discours de haine formés au cours des activités organisées en décembre 2022 était l’orateur de cet événement.

L’atelier visait à sensibiliser les étudiants aux causes profondes, aux conséquences sociétales et aux mesures de prévention et de lutte contre le discours de haine, l’incitation à la violence et la discrimination.

En utilisant des questions déclencheuses pour impliquer les participants, Me Baeni a formé leur capacité à analyser les différents outils de lutte contre le discours de haine, les amenant à identifier les défis sur la voie de la prévention des atrocités de masse et de l’instauration de la stabilité et de la paix.

Création d’une chanson pour lutter contre les discours de haine et prévenir les atrocités de masse

Les manifestations artistiques et culturelles ont un potentiel unificateur et constituent un instrument puissant pour engager les individus. Sous la direction des experts des deux ONGs, des musiciens locaux ont créé une chanson sur la construction d’un monde meilleur, la prévention des crimes d’atrocité et l’éradication des discours de haine.

La chanson a été diffusée sur plusieurs stations de radio dans la capitale de la province de Goma et dans le territoire de Masisi et était disponible sur des plateformes de streaming telles que Spotify et YouTube.

Lire les paroles

Écouter l’intégralité de la chanson ici

Atelier de sensibilisation avec les chefs de communautés

Le 20 mai 2023, 20 leaders communautaires ont participé à un atelier de sensibilisation au discours de haine. Suivant le même format que la formation offerte en mars, cette activité avait les objectifs suivants :

  • Renforcer la compréhension des participants sur les différents outils pertinents et contraignants pour lutter contre le discours de haine au niveau national et international.
  • Développer avec les participants la capacité d’analyser ces différents outils.
  • Aider les participants à identifier les défis auxquels ils sont confrontés lorsqu’ils s’engagent à construire la paix.

Différents secteurs (administration, armée, police, commerçants) et groupes ethniques (Hunde, Hutu, Tustsi, Tembo, Nyanga) étaient représentés.

Compte tenu de la situation alarmante dans la province du Nord-Kivu, les leaders communautaires ont proposé de poursuivre les activités dans la région.

Sessions de formation dans les écoles sur les rives du lac Kivu et de Sake

Les jeunes occupent souvent la position ambivalente d’agents et de cibles du discours de haine. Dans la province du Nord-Kivu, en particulier dans le territoire de Masisi, les étudiants constituent un groupe vulnérable et sont continuellement utilisés dans les conflits.

Ces sessions de formation ont eu lieu en mai 2023 dans six écoles. Bien que le nombre de participants à la formation ait été limité, les messages sur la lutte contre les discours de haine et la prévention des atrocités de masse ont touché de nombreux élèves et enseignants dans les six écoles.

Organisation de danses folkloriques et de représentations théâtrales

Le 5 juillet 2023, des activités culturelles ont été organisées à Shasha, dans le territoire de Masisi. Il s’agit principalement de chansons folkloriques, de danses et de quelques croquis contenant des messages appelant à une coexistence pacifique. Plusieurs groupes ethniques ont participé à cette activité, notamment les Hunde, les Hutu, les Tembo et les Tutsi. Au total, plus de 200 personnes ont assisté aux cérémonies.

Recommandations des participants

Les participants ont recommandé aux autorités de tout mettre en œuvre pour mettre fin aux discours de haine dans le pays. Ils ont également recommandé au consortium d’ONGs de promouvoir des activités axées sur les conflits électoraux, de former des médiateurs de paix et de donner des instructions sur les outils juridiques disponibles pour lutter contre les discours de haine.

CVPD et Blessed Aid sont membres du groupe de Travail Afrique de GAAMAC. Pour découvrir d’autres activités régionales, cliquez ici.

Assurez-vous de ne jamais manquer les nouveautés de GAAMAC! Inscrivez-vous à notre newsletter bimestrielle pour recevoir nos actualités directement dans votre boîte email.

Contenu associé

GAAMAC rencontre un groupe de jeunes pour les sensibiliser au lien entre les ODD et la prévention des atrocités

GAAMAC rencontre un groupe de jeunes pour les sensibiliser au lien entre les ODD et la prévention des atrocités

Le 22 avril 2024, GAAMAC a organisé une réunion d’information dans le cadre de l’initiative “Act for Tomorrow” menée par l’AIESEC, une ONG gérée par des jeunes qui offre une plateforme à une communauté de jeunes. Au cours de cet événement, le travail et la mission de GAAMAC et la manière dont ils promeuvent les ODD ont été présentés à 11 étudiants basés à Genève.